C’est quoi Blender ?

Même s’il est aujourd’hui un des logiciel de modélisation 3D les plus répandus dans le milieu de la 3D certains peuvent se demander : c’est quoi Blender ? Dans cet article, je t’explique en détail ce qu’est le logiciel Blender.

Description générale

Blender est un logiciel Open Source de création 3D. Créé en 1995. Il est actuellement développé par la Fondation Blender.

Depuis sa dernière mise a jour, il possède une interface des plus intuitive avec des zones de travail prédéfinie, des outils interactifs et des barres d’outils ergonomique.

Il intègre plusieurs fonctions de modélisation, de sculpture, de texturage et dépliage UV, d’animation, de rendus, de montage vidéos ou encore de composition post-rendus.

Blender est disponible dans plusieurs langues et sur plusieurs plateformes comme Windows, Mac OS X, GNU/Linux ou encore plusieurs autres. De plus, il est modulable grâce à l‘ajout de scripts en langage Python.

Principales fonctionnalités

Modélisation

Blender permet de modéliser des objets de plusieurs manières. Il est possible d’extruder des sommets, arêtes ou faces, d’en créer, de les déplacer, de les dupliquer, de les subdiviser…etc ou encore d’utiliser des modificateurs (tableau, biseaux, miroir etc.). Ceux ci peuvent être additionnés.

La modélisation sur Blender est assez simple d’utilisation et peut facilement être accélérée avec l’utilisation de raccourcis claviers détaillés sur ce site.

Sculpture

Un autre mode de modélisation qui est implémenté dans le logiciel est la sculpture. A l’aide de différentes « brosses » on vient affaisser ou relever des zones de l’objet pour le façonner comme un sculpteur. Ce mode très utile pour la modélisation de personnages, visages ou vêtements à été considérablement amélioré dans la dernière version de Blender.

Aperçu de l’onglet sculpture

Dépliage UV

Blender, comme beaucoup de logiciels de modélisation 3D implémente des fonctionnalités de dépliage UV.

Le dépliage de maillages UV permet de préparer le texturage d’un objet 3D. Celui-ci sert à « mettre à plat » l’objet 3D en le dépliant (selon certaines de ses arêtes préalablement choisies) afin de pouvoir appliquer une texture sur les faces de cet objet.

Blender intègre plusieurs options de dépliage UV. Certaines automatiques qui déplient l’objet selon différents algorithme et d’autre manuelles qui permettent de déplier un objet complexes selon les besoins de l’utilisateur.

Peinture

Il y a également des fonctionnalités de peintures qui permettent de peindre sur les objets des zones précises.

Il y a par exemple la peinture de sommets qui permet d’assigner une couleur à certains polygones de l’objet, la peinture de poids qui sert à gérer l’influence de certains outils sur les zones d’un objet ou encore celle de textures qui permet de peindre une texture sur l’objet 3D de façon plus précise que les polygones de celui-ci.

Matériaux

Pour texturer des objets dans Blender, il faut leur assigner des matériaux.

Ceux-ci peuvent être simple ou complexes. Il est possible de créer un matériau composé d’une couleur simple ou alors d’utiliser l’éditeur de nœuds pour créer des matériaux réalistes.

Un exemple ci-dessous :

L’éditeur de nœuds peut paraître compliqué à utiliser quand on le regarde mais c’est un outil très intuitif et complet. Il permet une infinité de possibilités de matériaux.

Rendus

Il existe 3 moteurs de rendus dans Blender :

  • Eevee Eevee est le nouveau moteur de rendus de Blender, c’est un moteur de rendus en temps réel basé sur la physique. Il permet aussi bien de rendre des images finales que d’afficher en visualisation les rendus en temps réel. C’est un moteur très complet qui possède de nombreuses fonctionnalités avancées (réflexions, volumétrie etc.)
  • Workbench Ancien moteur de rendus de base de Blender, c’est un moteur de rendu utilisé pour obtenir des rendus rapide pendant la modélisation. Il n’est pas destiné à être un moteur de rendu complet. Il sert surtout à afficher une scène dans la fenêtre 3D pendant le traitement
  • Cycles Cycles est un moteur de rendus basé sur le ray-tracing. Avec plusieurs fonctionnalités. C’est moteur qui prend en compte énormément de paramètre physique pour des rendus photoréalistes.

Animation

L’onglet animation permet d’animer des objets, des « os » pour les personnages, d’animer les éclairages, caméras etc. Il faut pour cela utiliser le système d’images clé pour calculer les changements d’état des éléments entre deux frames de temps.

Composition

Après avoir calculé le rendu image d’un projet il possible d’améliorer celui-ci. On peut modifier le rendu en modifiant les couleurs, les lumières, ajouter des effets de brouillard, de rayons de soleil ou de lueur. L’outil permet énormément de possibilités comme par exemple mixer les rendus avec des prises de vues réelles.

Scripts

Le logiciel intègre également des fonctionnalités de programmation en Python qui peuvent servir à exécuter des commandes rapidement, automatisés certaines étapes de modélisation ou encore paramétrer une animation.

Il est également possible de programmer ou d’installer des extensions (add-on) pour ajouter des fonctionnalités.

Toutes ces fonctionnalités, cette nouvelle interface intuitive, sa simplicité et sa puissance font de Blender un logiciel de 3D extrêmement complet et apprécié.

J’espère avoir pu vous aider avec cet article. Je vous dis à bientôt sur Apprendre Blender.

Eliott

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *